intelligenceS, SAGESSE — 20 décembre 2019 at 11 h 55 min

#54. Parmi les solutions, le Congo a-t-il essayé L’IGNORANCE ?

by

« … le pays est déficitaire de lumière. Le délestage de lumière ne s’étendrait-il pas jusque dans notre matière grise ? »

Kisukidi Albert, Facebook

Le congolais adulte d’aujourd’hui, zaïrois d’hier, subit les affres de la sous-éducation qu’on célébrait hier quand on était encore petit et zaïrois. Les conséquences au niveau mental sont énormes, car nous n’avons plus de garantie que nos intellectuels sont réellement intellectuels qu’ils soient professeurs ou élites dans les partis politiques ainsi que les églises et associations.

Le Congo a-t-il essayé l'ignorance?
photo@pixabay_geralt

Vous avez dit que l’éducation coûte cher? Essayez l’ignorance ! Disait l’autre.

Aujourd’hui, nous en payons le prix. Notre peuple est adepte du déni, des rumeurs, et par dessus le marché il est très amnésique et moins mâture qu’un Enfant au point de vue COLLECTIF.

Démasquer Le Cheval de Troie

Dans mes recherches, j’ai constaté que le Congo d’aujourd’hui (République Démocratique du Congo) est en majeure partie constituée des adultes nés entre fin 1960 et début 1990. C’est dans cette tranche-là que se trouve le Cheval de Troie qui bousille la conscience collective congolaise en répandant son virus très rapidement avec une force d’expansion jamais atteinte en Afrique.

Courage aux futures générations. #succès

L’ENFANT CONGOLAIS DU FUTUR,

… éduque-le, éduque-la seul,-e ! #ecf2037