apprendre de, citations+, SAGESSE — 5 juin 2019 at 12 h 55 min

#17. N’ignorez pas ces 7 citations de Spinoza si vous voulez vous comprendre

by

Baruch Spinoza est un philosophe néerlandais , un des plus grands que le monde ait connus, qui est né le 24 novembre 1632 et décédé le 21 février 1677 à seulement 45 ans. Cependant, avant sa mort, son ESPRIT et son Cerveau réunis ont longuement travaillé dans la création et la diffusion du POUVOIR qui restera de générations en générations.

Portrait de Spinoza-ecf2037

Si vous suivez régulièrement notre plateforme média L’Enfant Congolais du Futur, que vous soyez Congolais, Africains et tout individu amoureux de la transmission qui nous suit, je rappelle que je distingue POUVOIR et FORCE (inspiré par le livre du Dr David Hawkins, Pouvoir contre force : Les déterminants cachés du comportement humain) et j’insiste sur l’importance d’engendrer et d’inspirer des ENFANTS qui laisseront DU POUVOIR comme héritage aux futures du générations. Le POUVOIR pour L’Enfant Congolais du Futur est compris dans les 4 Piliers: Connaissance, Sagesse, Imagination et Transmission.

Ces sept citations ci-dessous de Baruch Spinoza peuvent nous aider à nous questionner sur nous et sur le comportement de l’humain si ce n’est le nôtre, tout en nous permettant d’y trouver des réponses utiles pour notre développement personnel, notre connaissance de nous-mêmes.

La raison demande à chaque homme de s’aimer soi-même, de chercher ce qui lui est utile véritablement, de désirer tout ce qui le conduit réellement à une perfection plus grande.

La reconnaissance ou gratitude est ce désir ou ce mouvement d’amour par lequel nous nous efforçons de faire du bien à celui qu’un même sentiment d’amour a porté à nous en faire.

La paix intérieure est un sentiment de joie qui provient de ce que l’homme contemple son être et sa puissance d’agir.

Le regret, c’est le désir ou l’appétit de la possession d’une chose, lequel est entretenu par le souvenir de cette chose et en même temps empêché par le souvenir de choses différentes qui excluent l’existence de celle-là.

La politesse est le désir de faire ce qui plaît aux hommes, et de ne pas faire ce qui leur déplaît.

L’envie, c’est la haine, en tant qu’elle dispose l’homme à s’attrister du bonheur d’autrui, et au contraire à se réjouir de son malheur.

L’émulation est le désir d’un certain objet, lequel se forme en nous quand nous imaginons ce même désir dans les autres.

#succès

L’ENFANT CONGOLAIS DU FUTUR,
… éduquons-le ensemble !