apprendre de, CONNAISSANCE, créativité, intelligenceS — 20 juin 2019 at 10 h 09 min

#29. La codeuse du programme Apollo-Mission Lune peut-elle inspirer La Femme Congolaise du Futur?

by

Formez-vous, armez-vous de sciences jusqu’aux dents. 

Cheikh Anta Diop

Elle est la codeuse du programme Apollo, Mission Lune

Chère Femme Congolaise du Futur,

Margaret Hamilton est une scientifique, informaticienne, ingénieure système et chef d’entreprise américaine. Elle a été responsable de développement du logiciel embarqué utilisé par les missions Apollo de la Nasa (National Aeronautics and Space Administration). Autrement dit, la contribution de son Cerveau et de son Esprit dans ce grand programme de mission vers la Lune était indispensable et vitale.

Son parcours académique, son culot et sa créativité peuvent inspirer La Femme Congolaise du Futur. Son ADN entrepreneurial et son leadership intellectuel forgés dans les temps durs où les femmes en général (même en occident) n’avaient pas autant des droits et d’opportunités qu’aujourd’hui sont des leviers à même d’inspirer La Femme Congolaise du Futur à toujours OSER ses idées! #succès

Margaret Hamilton, la codeuse du programme Apollo-source photo-women-side.com
Encore jeune, Margaret Hamilton en pleine rédaction des codes. Source photo: women-side.com

Margaret Hamilton en quelques mots

Responsable des projets pour la Nasa (en son temps), Margaret Hamilton est née en 1936. Elle a travaillé et a excellé dans une époque où la Femme est rare et pas du tout tolérée dans le milieu scientifique et académique qui plus est au sein des grandes structures telles que la NASA. Cette Femme a pu exceller dans une époque où une mère n’est pas supposée se retrouver parmi les hommes et gros cerveaux masculins de l’époque.

Elle a donc dû subir et affronter des pressions venant de toutes parts, j’ose imaginer. Je te conseille de creuser sa vie, et tu y trouveras certainement divers ingrédients pour étendre ta créativité, ton intelligence, ton imagination, ta vision et ton leadership. Nous parlerons également d’ici là des Femmes afro-américaines dont les Cerveaux et les Grands Esprits ont permis le #succès des programmes Apollo au sein de la Nasa. #succès

Son cursus en quelques mots

Mathématiques, Université du Michigan.
Mathématiques, Earlham College.
Philosophie, Earlham College
Développement logiciels de prévision météorologique sur des ordinateurs, MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Toutes ces grandes écoles se trouvent aux États-Unis d’Amérique.

Margaret devant l’ensemble du code du logiciel de navigation pour
Apollo,code qu’elle a conçu avec son équipe du MIT.
De nos jours tout cela se tient dans un CD, ou carte SD ou ordinateur ou dans une clé usb.

Conclusion

Tout le monde devrait apprendre comment programmer un ordinateur… parce que cela vous apprend à PENSER.

Steve Jobs
L’inventrice et scientifique Congolaise, Sandrine Mubenga. Source photo: les-smartgrids.fr
L’inventrice et scientifique Congolaise, Sandrine Mubenga. A côté, l’égaliseur de batteries lithium-ion « Bi-level Equalizer » qu’elle a développé pour l’université de Toledo (Etats-Unis). Source photo: les-smartgrids.fr

Je pense très sincèrement que la Femme Congolaise du Futur, la Femme Africaine de demain doivent beaucoup s’intéresser aux sciences et aux mathématiques. Donc fini le temps des complexes imposés par des hommes égoïstes et aux mentalités de basses énergies et collectivement abrutissantes. Certaines Femmes Congolaises et africaines dont Sandrine Mubenga proposent déjà de bons parcours et tracent le chemin pour les futures générations que sont nos jeunes filles qui naissent aujourd’hui et celles non encore nées, et au-delà tous nos Enfants. Je me documente petit à petit sur Sandrine Mubenga, je publierai un article et/ou une interview sur elle dès que possible.

Chère Femme Congolaise du Futur, Femme Africaine de demain, éduquez nos nations africaines et vos diasporas avec plus d’excellence et de sagesse. Bonne chance. #succès

La Femme Congolaise du Futur, … éduquons-la ensemble!

#ecf2037