Catégorie : TRANSMISSION

#38. 7 citations invitant le congolais à (re)devenir collectivement plus intelligent

#38. 7 citations invitant le congolais à (re)devenir collectivement plus intelligent

Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous. Aristote A l’échelle nationale, continentale et au-delà, j’estime que sans une intelligence collective vraiment  »pragmatique », toujours dynamique […]

#31. La richesse future des  rues congolaises en 7 courtes leçons

#31. La richesse future des rues congolaises en 7 courtes leçons

Pour qu’un Enfant grandisse, il faut tout un village. Proverbe africain Sept définitions majeures alimentent en sourdine le concept et la pensée L’Enfant Congolais du Futur (#ECF2037). […]

#28. Avec quelle conscience collective va-t-on sauver L’Enfant Congolais du Futur?

#28. Avec quelle conscience collective va-t-on sauver L’Enfant Congolais du Futur?

Pour une conscience collective puissante au Congo de demain Une Conscience collective trop faible accouche de beaucoup des handicaps que nous portons collectivement en nous si ce […]

#12. Pourquoi l’éducation de la petite Enfance est-elle un bon début?

#12. Pourquoi l’éducation de la petite Enfance est-elle un bon début?

Le pauvre croit que l’union fait la force; le riche sait que c’est plutôt la FORCE DE CHACUN qui fait la force de l’union… Ludovic Hermann Wanda […]

ECF Kyeshero, à Goma. Au tableau, Masudi. Rarip, pépinière du leadership

#6. Pourquoi ce jeune médecin a-t-il décidé de former les Enfants Congolais du Futur?

La même personne que je fus en 2016 a été énormément améliorée par ECF en 2017; ce qu’il me fallait c’était une mise à jour de mon Esprit. J’ai lu plus de résumés de livres pendant l’année 2017 que ce que j’en ai lu pendant mon parcours scolaire et universitaire.

#2. Shabunda, territoire oublié

#2. Shabunda, territoire oublié

La situation géopolitique du territoire de Shabunda : l’enclavement des agglomérations (localités et villages) est un obstacle majeur pour l’éducation des jeunes des recoins du territoire d’où l’implication tout azimut de tout est à implorer, chacun en ce qui le concerne.